Grippe saisonnière
  • Au fil des saisons
  • Maladie
Publié le 2min

La grippe saisonnière : symptômes et contagion

Chaque année, elle touche près de 2,5 millions de personnes. Quels sont les premiers signes d'alerte ? Comment ne pas l'attraper ?

 

Reconnaître les symptômes de la grippe

Chaque année, les épidémies de grippe peuvent toucher toutes les tranches d'âge, mais les personnes les plus vulnérables sont les enfants de moins de deux ans, les adultes de plus de 65 ans et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques.

 Les symptômes les plus courants sont :

  • Une forte fièvre (plus de 39°C)
  • Une fatigue intense
  • Des courbatures au niveau des muscles et des articulations
  • Des maux de tête
  • Une toux sèche

Dans tous les cas, en cas d'aggravation brutale ou sans amélioration de l'état 72 h après les premiers symptômes, il convient de consulter un médecin.

 

Temps d'incubation, durée de contagion

Le temps d'incubation (délai qui s'écoule entre le moment de l'affection et l'apparition des symptômes) est généralement de 24 à 48 heures, parfois 72 heures. La contagion peut néanmoins se faire avant l'apparition des symptômes.

La contamination peut se faire de trois façons :

  • par voie aérienne : une personne malade projette des gouttelettes de salive dans l'air, en parlant, en toussant ou en éternuant. Des millions de virus se retrouvent alors dans l'air, prêts à être inhalés et à contaminer.
  • par contact direct rapproché : une personne malade peut en contaminer une autre en serrant la main.
  • par contact avec des objets touchés par une personne malade, par exemple une poignée de porte ou un téléphone

 

Comment éviter la grippe ? 

  • Bien se laver les mains et systématiquement après s'être mouché, avoir toussé et plus généralement, après chaque sortie à l'extérieur
  • Mettre sa main devant sa bouche quand on tousse et se couvrir le nez lorsqu'on éternue
  • Après s’être mouché en jetant le mouchoir à la poubelle
  • Porter un masque chirurgical si l'on est malade et que l'on doit se rendre dans un lieu clos et public, cela empêche de contaminer les autres
  • Pratiquer quotidiennement un lavage de nez

En prévention de la grippe ou de toute infection virale ou bactérienne hivernale, des huiles essentielles peuvent être utilisées par voie cutanée, diluées dans quelques gouttes d’huile végétale sur les poignets. On peut aussi les respirer en déposant quelques gouttes sur un mouchoir, notamment en cas d’épidémies.

Les huiles essentielles sont des produits naturels puissants, avec une forte concentration de principes actifs. Pour bien les utiliser il est préférable de se faire conseiller.

D’autres compléments peuvent également s’avérer efficace pour faire face aux mots de l’hiver :

Tonique général Soutien grippe

Spiruline

Pollen

Gelée Royale

Ginseng

Argousier

Acérola

Argousier

Pollen

Ginseng

Gelée Royale

 

Attention aux produits de la ruche en cas d’allergies.

Une bonne hygiène de vie est aussi essentielle pour avoir un bon système immunitaire. Bien manger, bien bouger, bien dormir… et savoir se détendre favorisent la bonne forme de nos défenses naturelles.

Découvrir l'offre Mutuelle Santé Senior

Articles complémentaires

Prévenir la maladie de Lyme

Prévenir la maladie de Lyme

Nos conseils Santé Bien-Être
09/06/20

La maladie de Lyme, ou borréliose de Lyme, concerne un grand nombre de nos régions et fait de plus en plus parler d’elle. Elle est très présente en Alsace et dans le centre. A priori, le bassin méditerranéen et les zones montagneuses de plus de 1500 m d’altitude seraient moins concernées.

Lire la suite
Pollution de l’air intérieur

Pollution de l’air intérieur

Nos conseils Santé Bien-Être
09/06/20

Nous passons 70 % à 90 % de notre temps dans des locaux fermés, que ce soit à la maison, au travail, à l’école, dans divers lieux publics, dans les transports.

Nous respirons l’air confiné de nos différents lieux de vie et nous savons parfaitement aujourd’hui que la qualité de l’air a un impact direct sur notre santé.

Nous entendons beaucoup parler de la pollution de l’air extérieur et nous sommes bien informés de ses conséquences sanitaires.

Nous sommes en revanche beaucoup moins renseignés sur les conséquences des contaminants présents dans l’air intérieur.

Lire la suite