Le thé : boisson santé. Mythe ou réalité ?
  • Alimentation
  • Bien vivre
Publié le 3min

Le thé, boisson santé : mythe ou réalité ?

Boisson millénaire originaire de Chine, le thé est l’une des boissons les plus consommées dans le monde. Il convient de parler « des thés ». Les variétés offrent en effet une large palette qui peut compliquer les choix.

Quels sont les bienfaits du thé sur la santé ?

Selon un dicton chinois, « Un peu de thé tous les jours éloigne le médecin pour toujours ».

Le thé, avec ses molécules odorantes et parfois ses parfums subtils, invite au voyage, à la sérénité, à la quiétude. Le « tea time » peut donc avoir un effet « déstressant » et positif sur le plan émotionnel.

Partant de ce point de vue, peut-on dire que la théine n’a pas d’effet excitant sur le système nerveux, à l’image de la caféine ?

La théine et la caféine sont des molécules identiques. Une seule et même molécule mais des effets différents dans l’organisme…

  • A quantité identique, les concentrations de caféine sont différentes : 2 à 5 fois plus importantes dans le café, que dans le thé.
  • L’absorption par l’organisme est différente car le thé contient des tanins qui ralentissent le passage de la théine dans le sang et en diminuent les effets. Plus le thé infuse, plus il contient de tanin, moins l’effet excitant sera fort.
  • On trouve dans le thé de la théanine. Il s’agit d’une molécule (acide aminé) qui a un effet relaxant sur le cerveau permettant même une réduction du stress mental et physique. Elle a donc un effet relaxant.

Bien sûr, la sensibilité de chacun module l’assimilation de la théine et boire du thé trop près du coucher peut tout de même nuire au sommeil.

 

Le thé : autres vertus ?

C’est justement parce que le thé contient des tanins qu’on lui attribue des vertus santéCes tanins, appelés aussi polyphénols, flavonoïdes, sont de véritables antioxydants.

Leur rôle est de combatte les radicaux libres, responsables de l’oxydation et du vieillissement de nos cellules. L’oxydation des cellules est un processus normal. Il doit toutefois rester mesuré sous peine de devenir dangereux pour la santé.

Le thé est donc une boisson intéressante. Nous avons tous besoin d’antioxydants.

Les tanins se libèrent lentement, donc plus il est infusé, plus il est riche en tanins. C’est sa concentration en tanins qui lui donne une amertume plus ou moins forte.

 Le thé contient aussi des minéraux : potassium, calcium, magnésium, et des vitamines : B, C, E. Il a par ailleurs des vertus drainantes. Le thé peut ainsi contribuer à parfaire des apports journaliers équilibrés en nutriments.

La qualité du thé dépend bien sûr de la qualité de l’environnement dans lequel il a poussé, comme l’altitude, le terrain, l’époque à laquelle il a été récolté, la façon dont les feuilles ont été travaillées.

 

Quel thé choisir ?

Il est impossible de passer en revue tous les thés tant ils sont nombreux. Voici quelques caractéristiques des plus connus.

 

Le thé vert : les feuilles sont justes séchées, non fermentées. Après la cueillette, elles sont chauffées pour éliminer les enzymes responsables de la fermentation, procédé qui préserve leur couleur verte.

L’absence de fermentation permet à ce thé d’être très riche en antioxydants et principes actifs.

 

Le thé noir : les feuilles subissent une fermentation qui les appauvrie en antioxydants. Elles sont oxydées, ce qui leur donne leur couleur foncée. Plus riche en théine, le thé noir peut procurer une énergie semblable au café.

 

Le thé blanc : Il est encore plus riche en polyphénols et nutriments que le thé vert (mais son prix est souvent plus élevé aussi). Ce sont les bourgeons qui sont récoltés. Ils ne subissent aucune fermentation (l’oxydation est très faible), sèchent rapidement à l’air libre. C’est un thé délicat, de grande qualité et pauvre en théine. Il est récolté en début de saison alors que ses bourgeons sont encore couverts d’un duvet blanc argenté, lui donnant finalement sa couleur claire. Il demande à être infusé environ 10 minutes.

 

Le thé Oolong : mixte entre le thé vert et le thé noir, le processus de fermentation est stoppé à un stade bien précis. Son oxydation est incomplète, d’où sa couleur bleu-vert. Il est assez pauvre en théine, convient mieux pour une consommation en soirée.

 

Les thés parfumés : sont des thés verts ou noirs sur lesquels des fleurs, agrumes, épices sont étalés et laissent imprégner leur senteur, leur saveur (pour les fabrications traditionnelles).

 

Le thé rouge (rooibos) : n’est au final pas un thé. Il provient d’un arbuste que l’on ne trouve qu’en Afrique-du-Sud. Il ne contient pas de caféine.

Découvrir l'offre Mutuelle Santé Jeune Actif

La dégustation du thé

Les théières en céramique, fonte, porcelaine seraient préférables à celles en terre cuite car elles ne prennent pas les arômes des thés pris précédemment.

Astuce pour « déthéiner » son thé : la théine se diffusant très rapidement dès le début de l’infusion, il est possible de rincer les feuilles : les tremper dans une première eau frémissante que l’on jette, et les remettre à infuser.

 

Y a-t-il des contre-indications à boire du thé ?

Le thé (surtout le thé noir) gêne l’absorption du fer. Il n’est donc pas recommandé aux personnes anémiées, aux femmes enceintes, aux végétariens, et surtout aux végétaliens (leur source de fer est essentiellement ou totalement végétale, et moins absorbable que le fer héminique, d’autant plus que les phytates contenus dans les végétaux gênent eux aussi l’absorption du fer).

Le thé est finalement une boisson aux vertus incontestables pour qui peut le consommer. Ses effluves emportent l’olfaction, invitent à la détente, au calme intérieur. Au plan physique, le thé soutien l’organisme, par ses nutriments et ses antioxydants.

Le thé « se savoure » en conscience. Sans excès, à raison d’un bol par jour, le thé soutien notre santé.

Articles complémentaires

Les acides gras, des nutriments essentiels à notre santé

Les acides gras, des nutriments essentiels à notre santé

Nos conseils Santé Bien-Être
09/06/20

Le gras, les lipides nous sont indispensables. Et pourtant, on leur fait parfois une chasse plus ou moins effrénée. Tous les printemps, les régimes hypocaloriques nous « font de l’œil ». L’envie de faire fondre quelques petites formes peut nous amener à nous détourner des acides gras. C’est bien dommage, car ils nous sont indispensables.

Lire la suite
Les antioxydants : des soldats anti âge, des gardiens de notre santé !

Les antioxydants : des soldats anti âge, des gardiens de notre santé !

Nos conseils Santé Bien-Être
09/06/20

Informez-vous sur les propriétés des antioxydants et les bénéfices sur votre santé.

Lire la suite