Route des vacances et somnolence… prudence !
  • Au fil des saisons
  • Ma sécurité
Publié le 2min

Route des vacances et somnolence… prudence !

Nous pouvons tous être victimes de somnolence au volant !

Dans quels cas peut-on s’endormir au volant ?

  • Tout simplement après une nuit de sommeil trop courte (le risque d’accident est multiplié par 3 après une nuit de moins de 5 heures), une condition physique altérée ou lors des longs trajets.
  • En consommant certains médicaments, ayant pour effet secondaire de favoriser la somnolence. C’est le cas notamment des psychotropes, des benzodiazépines et de certains antidouleurs. Pour éviter ces risques, il convient d’observer le pictogramme qui figure sur la boîte : une voiture dans un triangle rouge indique un risque pour la conduite. Dans le cas où les déplacements sont malgré tout nécessaires, il convient d’en parler à son médecin, lequel peut modifier le traitement si nécessaire ou indiquer des recommandations.
  • En cas d’apnées du sommeil. Elles se caractérisent par de multiples arrêts respiratoires durant le sommeil. Cette affection augmente le risque cardiovasculaire tout en altérant la qualité du sommeil. C’est ainsi que les personnes atteintes de ce syndrome souffrent de fatigue et de somnolence durant la journée, même au volant ! Il faut donc être très vigilant dans ce cas, et ne pas hésiter à se faire relayer au volant.

 

Quelles astuces pour ne pas s’endormir au volant ?

  • Éviter les horaires les plus à risques : entre 2h et 5h et entre 13h et 16h.
  • Avant un long trajet, faire le plein de sommeil plusieurs jours de suite. Eviter donc les semaines surchargées pour boucler le travail avant le départ en vacances.
  • Éviter l’alcool qui modifie les réflexes et facilite l’endormissement.
  • Eviter les repas trop copieux, trop riches en graisses ou en sucres. La digestion favorise la somnolence.
  • Eviter la musique forte en continu. Au début, elle stimule, mais à la longue, elle fatigue le cerveau. Privilégier la musique rythmée à volume modéré.
  • Veiller à la bonne température de l’habitacle : avec la climatisation ou les fenêtres entrouvertes, car la chaleur endort.
  • S’arrêter immédiatement et dormir une vingtaine de minutes dès les premiers signes de somnolence : bâillements, raideurs dans la nuque, douleurs dans le dos, difficultés de concentration, paupières lourdes…
  • Faire régulièrement des pauses de 15 à 20 minutes au minimum toutes les deux heures : marcher, faire quelques exercices, s’étirer, prendre l’air…
  • Sans en abuser, le café est un bon stimulant. Il est aussi diurétique et peut inciter ainsi à faire des pauses régulières.

 

Bonne route et bonnes vacances !

Découvrir l'offre Mutuelle Santé Jeune Actif

Articles complémentaires

Méditer, respirer : pour se prémunir du stress et de la déprime

Méditer, respirer : pour se prémunir du stress et de la déprime

Nos conseils Santé Bien-Être
09/06/20

Les rythmes et les contraintes du quotidien, nos préoccupations du moment, notre environnement … toutes ces conditions peuvent éreinter notre système nerveux.

Fatigué, énervé, stressé, notre système immunitaire est mis à mal, nos réserves en vitamines, minéraux, s’épuisent, notamment le magnésium, indispensable à l’équilibre nerveux.

Lire la suite
Avec Radiance Mutuelle Santé, profitez du tiers payant

Avec Radiance Mutuelle Santé, profitez du tiers payant

Nos conseils Santé Bien-Être
08/06/20

N'avancez plus vos frais de santé ! Avec la mutuelle santé Radiance Mutuelle, vous bénéficiez du service tiers payant sur une large gamme de soins.

Lire la suite