Bien choisir votre dentifrice pour garder le sourire
  • Prévention
Publié le 5min

Bien choisir votre dentifrice pour garder le sourire

Pour conserver un beau sourire avec des dents en bonne santé, l’hygiène bucco-dentaire est indispensable. Comment choisir un dentifrice adapté à ses besoins ? Sont-ils tous bons pour la santé ? Quels choix pour bien se brosser les dents ?

Dans les grandes surfaces nous trouvons un large choix de dentifrices, lequel choisir ?

Pour prévenir les caries ?

La plupart des dentifrices contiennent du fluor, il s’agit d’un oligo-élément (présent à l’état naturel dans la composition des dents) qui a la propriété de renforcer la structure minérale de l’émail et de prévenir les caries. La dose moyenne dans un dentifrice est de 100mg/100g. Mais attention, la dose fait le poison ! Au-delà, cet oligo-élément est nocif pour la santé : il occasionne une fluorose dentaire (dégradation des dents avec apparition de taches brunes). Pour les enfants, il est même totalement déconseillé. Veillez à choisir des dentifrices adaptés à leur âge, sans fluor.

En effet, le fluor, perçu depuis les années 1950 comme indispensable pour lutter contre les caries est de plus en plus remis en cause. Sachez qu’il n’est pas indispensable de choisir un dentifrice fluoré. La dose recommandée de fluor est de 1,5 à 2 mg/jour pour l’adulte, toute consommation confondue. Mais avec une alimentation saine et équilibrée, nous arrivons largement à ces recommandations.

N’oubliez pas que le sucre raffiné est le principal ami de la carie et ennemi de vos dents donc le mieux pour prévenir celle-ci est de remplacer les sucres raffinés par des sucres naturels et bien sûr de brosser vos dents de manière régulière en adoptant la bonne technique.

Pour renforcer l’émail ?

Au fil du temps, l'émail s'use, s'effrite, se déminéralise car la salive se fait plus rare. La salive lubrifie la bouche et va protéger les dents contre l’acidification et les caries. La salive joue également un rôle antibactérien. Les gencives se rétractent provoquant un déchaussement des dents, celles-ci se colorent progressivement et perdent de leur éclat. Choisir un dentifrice à base de peroxyde de calcium permet de reminéraliser et renforcer l'émail des dents tout en éliminant les bactéries responsables de la plaque.

Pour les dents sensibles ?

Des dents sensibles se manifestent par des douleurs brèves, parfois violentes qui sont provoquées par le contact de la dent au chaud, au froid, aux aliments sucrés et/ou acides. Même le brossage peut être douloureux. Votre choix dans ce cas peut se porter sur un gel ou un dentifrice peu abrasif. Celui-ci peut contenir du fluorinol ou du perméthol qui se fixent à la surface de la dentine (partie molle à l’intérieur de la dent) pour former une couche protectrice. Vos gencives seront également mieux protégées. Il est indispensable de protéger vos dents et gencives car une dent sensible est souvent due à une dégradation du collet (partie à la limite entre la couronne et la racine) de la dent. Les gencives se rétractent et dénudent la base de la dent. Le contact des aliments se fait à travers la dentine vers le nerf de la dent, d'où la douleur.

Quels inconvénients pour les dentifrices du commerce ?

  • Un fort impact écologique, selon le site planetoscope, 4% du dentifrice utilisé dans le monde resterait dans le tube, soit 70 000 tonnes par an sans compter les 3 000 tonnes concernant la quantité de tubes de dentifrices qui partent chaque année à la poubelle à travers la planète.
  • Une potentielle dangerosité de certains composants, par exemple, le triclosan (que l’on trouve encore dans certains dentifrices), l’aspartame, le sorbitol, le butylparaben, le sodium lauryl sulfate…ou encore le laureth sulfate de sodium, ce composant fait mousser le dentifrice, mais semble être parfois à l’origine d’aphtes et d’ulcères. Aujourd’hui, la majorité des dentifrices industriels comportent de nombreux additifs, qui sont au mieux inutiles et au pire dangereux pour notre santé. Veillez donc à regarder la liste des ingrédients. Comme pour les produits alimentaires, plus la liste est longue, moins le produit est naturel et intéressant pour votre santé.
Découvrir l'offre Pack Santé Famille

Quelles alternatives ?

Fabriquer soi-même son dentifrice ? Les dentistes ne s’opposent pas à leur utilisation mais il faut être attentif tout de même à leur composition. Le bicarbonate de soude, par exemple, doit être utilisé avec parcimonie. Il blanchit efficacement les dents mais son utilisation quotidienne va abimer l’émail, il est donc conseillé de limiter son utilisation à une fois par semaine, par exemple. N’hésitez pas à parler de votre dentifrice maison à votre dentiste. Il est toujours plus prudent d’avoir l’avis d’un professionnel, qui connaît mieux vos dents. Expliquez-lui votre recette et adaptez-la si nécessaire.

Nous vous proposons quelques exemples de dentifrices naturels :

Dentifrice maison à l’huile de coco et au charbon :

Pour un petit pot de 30ml :

  • une grosse cuillère à soupe d’huile de coco
  • une demi cuillère à café de charbon végétal activé
  • 5 gouttes d’huile essentielle de citron (facultatif)

Mélangez et vous obtiendrez une pâte prête à être utilisée. L’huile de coco est choisie pour ses propriétés blanchissantes et antibactériennes et le charbon végétal activité, bien que noir, participe également au blanchiment des dents.

Dentifrice maison à la poudre d’argile blanche

  • 3 cuillères à soupe d’argile blanche surfine
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude ou de poudre de siwak (poudre ayurvédique beige verdâtre à l’odeur végétale disponible en magasin bio ou boutiques en ligne spécialisées en cosmétiques naturels)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou de citron jaune bio (facultatif pour le goût)

Mélangez dans un pot en verre à l’aide d’une cuillère en bois et utilisez ensuite en soupoudrant sur votre brosse à dent humide. Vous pourriez être surpris la première fois si vous avez toujours utilisé des pâtes. L’argile blanche jouera le rôle d’antiseptique et d’abrasif naturel doux et son action sera complétée par le bicarbonate pour un bon nettoyage bucco-dentaire. Attention cependant au surdosage ! Si vos dents sont sensibles, préférez la poudre de siwak ou ne l’utilisez qu’une à deux fois par semaine.

Evitez de conserver votre dentifrice dans une boite en métal, des réactions sont possibles avec certains ingrédients. Vous pouvez conserver longtemps un dentifrice en poudre, tant qu’il est tenu à l’écart de l’humidité, tandis qu’une pâte se conserve environ deux semaines et jusqu’à deux mois au maximum, de préférence au réfrigérateur.

Avec peu d’ingrédients, vous pouvez prendre soin de vos dents naturellement. Si vous ne préférez pas fabriquer vous-même votre dentifrice, il existe des alternatives plus saines et écologiques dans le commerce avec des dentifrices bio en pâte, poudre ou solide. Ils seront plus sains et plus respectueux de l’environnement.

Et votre brosse à dent ?

Quel que soit le dentifrice que vous utilisez, il est également important pour une bonne hygiène bucco-dentaire de bien choisir et utiliser sa brosse à dent. Dans l’idéal, il faut se brosser les dents au minimum deux fois par jour. Changer celle-ci assez fréquemment, dès qu’elle présente des signes d’usures et trouver celle qui sera la plus adaptée pour vous. Votre brosse à dent peut être électrique ou manuelle mais doit-être de préférence souple, pour ne pas abîmer vos gencives, et avec une petite tête pour accéder à toutes les zones.

Pour conclure, pour garder vos dents belles et saines, il est essentiel de choisir un dentifrice et une brosse à dent adaptés à vos dents et vos gencives. Industriel ou fait maison, votre dentifrice doit répondre à vos besoins mais aussi vous plaire pour vous donner l’envie de vous brosser les dents très régulièrement. En fabriquant votre dentifrice, en plus d’utiliser des produits naturels, vous vous engagez dans une démarche zéro déchet, un geste écologique et économique qui a de quoi vous donner le sourire.

 

Sources :

Articles complémentaires

l'équilibre alimentaire, c'est facile !

L'équilibre alimentaire, c'est facile !

Nos conseils Prévention Bien-Être
30/12/20

Les nutriments dont notre organisme a besoin sont les glucides, les lipides, les protéines, les minéraux et les vitamines.
Un repas équilibré doit être composé de chacune de ces catégories d’aliments. Vous trouverez votre équilibre alimentaire en privilégiant les aliments qui ont un intérêt nutritionnel, en prenant le temps de manger et en variant les aliments tout en respectant les saisons.

Lire la suite
mieux comprendre le sommeil pour mieux dormir

Mieux comprendre le sommeil pour mieux dormir

Nos conseils Prévention Bien-Être
22/12/20

Les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité. La quiétude de nos nuits est souvent contrariée par des habitudes de vie néfastes. Il existe donc des leviers sur lesquels nous pouvons agir.

Lire la suite
Prendre soin de sa peau

La peau : révélateur de notre santé et de notre bien-être

Nos conseils Prévention Bien-Être
09/06/20

Organe le plus volumineux de l’organisme, la peau peut représenter en moyenne 5 Kg de notre poids corporel. Elle est à la fois souple, résistante, extensible, imperméable et en même temps perméable juste ce qu’il faut.

Lire la suite