La natation : le sport aux multiples vertus
  • Sport
Publié le 3min

La natation : le sport aux multiples vertus

La natation consiste en l’acte de nager, que ce soit en surface ou sous l’eau. Elle peut se décliner sous plusieurs activités telles que : la nage synchronisée, le plongeon, la plongée, etc. Vous avez le choix entre une multitude de nages. Elle peut être pratiquée dès le plus jeune âge et est accessible à tous. Pour en retirer le maximum de bénéfices, il convient de pratiquer au moins 2 à 3 séances par semaine de minimum 40 minutes.

Quels effets positifs ?

Sur vos articulations ?

La natation est un sport qui n’a pas d’impact sur le dos et qui préserve, voire renforce les articulations. Sa pratique prévient même d’éventuelles douleurs articulaires et apaise celles liées à l’arthrite et à l’arthrose. Nager agit aussi favorablement sur la santé des os chez les femmes en situation de préménopause ou ménopause.

Sur vos muscles ?

La natation fait travailler l’ensemble des muscles tout en douceur grâce à l’effet d’apesanteur que ressent la personne immergée dans l’eau. Il est bien plus facile de réaliser certains mouvements dans l’eau qu’au sol. Le milieu aquatique offre lui-même une résistance, il n’est donc pas nécessaire d’ajouter des poids pour faire travailler vos muscles. Il est possible de travailler différents muscles en alternant les types de nages mais une pratique régulière permet de tonifier l’ensemble des muscles des bras, des jambes et du tronc.

Sur votre circulation sanguine ?

L’eau grâce à son effet drainant favorise la circulation sanguine. Les sensations désagréables de jambes lourdes seront limitées et vous détoxifierez votre organisme tout en luttant plus efficacement contre la cellulite. Les mouvements de nage associés aux massages procurés par l’eau vous permettront d’atténuer l’effet « peau d’orange ».

Sur votre tension artérielle ?

La natation est également recommandée en cas d’hypertension, en effet ce sport d’endurance, a un impact positif sur la tension artérielle. Elle est d’ailleurs vivement recommandée chez les personnes de plus de 50 ans, sujets à l’hypertension.

Sur votre mental ?

Lorsque vous êtes dans l'eau, votre humeur s’améliore, vous vous sentez libéré de la fatigue et d’éventuelles pensées négatives. En effet, lorsque vous êtes immergé dans l’eau, vous coupez la plupart des stimuli extérieurs et vous vous concentrez sur le contact de l’eau avec votre peau, votre respiration, le fond de la piscine… ce sont des choses simples qui s’apparentent à une forme de méditation en mouvement. De plus, l’effet d’apesanteur procuré par l’eau vous aidera à relâcher vos muscles, vos tensions, tout en rappelant parfois la position du fœtus dans le ventre de sa mère.

La pratique de la natation va libérer dans votre corps des endorphines (sécrétées par l’hypothalamus et l’hypophyse au niveau du cerveau) souvent nommées hormones du bonheur ou du bien-être. Celles-ci vont contribuer à lutter contre la dépression légère, la colère, l’anxiété ou encore le stress.

Sur votre estime de vous-même ?

La natation peut vous permettre de vous réconcilier avec votre propre corps si bien sûr vous n’appréciez pas une partie de celui-ci. Votre corps sera plus tonique, plus athlétique et votre santé physique et mentale sera positivement impactée. Tous ces éléments concourent également à l’amélioration de votre estime de vous-même.

Découvrir l'offre Pack Santé Famille

Pourquoi il est important d’apprendre la natation ?

Savoir nager est un enjeu à la fois individuel et collectif pour lutter contre les nombreuses noyades. En 2018, le nombre de noyades en France était de 1649 dont ¼ ont été mortelles. Chez les enfants de moins de 15 ans, elles constituent la deuxième cause de décès accidentels. Le savoir-nager sécuritaire s’acquiert souvent vers l’âge de 5-6 ans, l’âge d’or de l’apprentissage. N’hésitez pas à familiariser votre enfant dès le plus jeune âge avec l’eau, c’est important pour son développement moteur ainsi que pour partager un moment de détente et de complicité avec vous. Attention toutefois aux cours de bébés nageurs où l’eau est souvent très chlorée, ce qui expose l’enfant de moins de 3 ans à des risques de bronchiolite, asthme, sensibilisation aux acariens, etc. Avant 3 ans, privilégiez l’eau douce dès que possible. Par la suite, des cours de natation en piscine, avec un professionnel, peuvent permettre à votre enfant d’apprendre à nager, prendre confiance et éviter ainsi de potentiels accidents.

La natation est un précieux allié de votre santé mais aussi de votre sécurité. Nager présente de multiples bienfaits sur votre corps et votre mental. C’est une activité sportive où vous avez peu de chance de vous ennuyer car vous pouvez alterner entre brasse, crawl, palmes, plongeons… Quel que soit votre âge, pour entretenir votre silhouette en douceur, dans un cadre relaxant et améliorer votre santé.

 

Bibliographie

NINIE, j’apprends la natation, Milan, 2016, « mes docs sports ».

DURALI S, FOUCHARD L, Guide du savoir du nageur, EPS, 2018.

CHEDEVILLE M, Natation - Méthode d’entrainement pour tous, Amphora, 2013.

Articles complémentaires

Sport et bonnes pratiques : l'échauffement

Sport et bonnes pratiques : l'échauffement

30/12/20

Lors de l’activité sportive l’organisme passe d’une phase de repos à une phase dynamique, durant laquelle certaines de ses fonctions sont sur sollicitées. Pour éviter les blessures et accidents, l’échauffement est nécessaire, car à froid, l’organisme n’est pas prêt à l’effort. Il doit être préparé, sur les plans cardio-pulmonaire et articulo-musculaire.

Lire la suite
Sport : s'entrainer selon sa morphologie

Sport : s'entrainer selon sa morphologie

Nos conseils Prévention Bien-Être
08/01/21

Se mettre ou se remettre au sport est une décision salutaire pour accroitre notre santé et notre bien-être. On peut aussi en attendre une perte de poids, une silhouette redessinée, avec une augmentation de sa masse musculaire et une perte de sa masse grasse. 

Il peut ainsi être aisé de déterminer ses objectifs, ses besoins. Il peut, en revanche être plus compliqué d’en déterminer les moyens. Quel entrainement physique choisir ?

Nous avons tous notre propre patrimoine génétique et nos particularités qui déterminent la façon dont nous devons nous prendre en main, y compris sur le plan sportif. Bien connaitre sa morphologie est là, un déterminant essentiel.

Lire la suite