Allergies : attention aux pollens
  • Au fil des saisons
  • Bien vivre
Publié le 1min

Allergies : attention aux pollens

Nous sommes nombreux à nous réjouir du retour du printemps. Il ne fait toutefois pas le bonheur de tous car il annonce aussi le retour de la période de pollinisation et des allergies. Parmi les pollens les plus allergisants, on trouve le cyprès, le bouleau, le frêne et bien sûr l’ambroisie et les graminées.

Les causes de ces allergies sont diverses, avec notamment une prédisposition génétique. Elles peuvent se déclencher à tout âge.

Les allergies aux pollens sont très symptomatiques : nez qui coule, éternuements, yeux qui piquent, qui rougissent et gonflent, gorge qui gratte… Elles peuvent altérer grandement la qualité de vie. Elles peuvent être extrêmement gênantes pour les étudiants qui, durant cette saison pollinique, peuvent être en période d’examens.

 

Que faire en cas d’allergies ?

Bien sûr consulter le médecin qui peut orienter vers des traitements spécifiques. Au-delà des thérapies médicamenteuses, des précautions peuvent être prises au quotidien, avec des gestes simples :

  • À moins de porter habituellement des lunettes, le port de verres solaires (foncés ou peu foncés selon le temps, peu importe) fait office d’écran protecteur.
  • Se rincer les cheveux avant de se coucher : les pollens qui se déposent sur la chevelure dans la journée risquent de se retrouver sur l’oreiller. Ils sont alors inhalés, entretiennent la rhinite, irritent les yeux.
  • Penser à se nettoyer le nez avec un spray ou même un sérum physiologique.
  • Aérer l’habitation en début de matinée, il y a moins de pollens en suspension dans l’air.
  • Éviter de faire sécher le linge dehors, et de rouler les fenêtres ouvertes en voiture.
  • Pour les nageurs, tenter de réduire les sorties piscine car le chlore peut irriter les muqueuses du nez et les yeux. Mieux vaut éviter les sources d’irritation supplémentaires.
  • Pour les enfants, éviter de prolonger les jeux extérieurs en pleine période de pollinisation, et pour les adultes qui jardinent, mieux vaut porter un masque et des lunettes.

Il existe des collyres pour traiter les conjonctivites allergiques, et soulager les irritations quand elles deviennent difficiles à supporter. Le pharmacien peut à ce sujet nous renseigner et nous aider. Il existe aussi des sprays pour le nez.

 

Connaissez-vous le RNSA ?

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique permet de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des différents départements. Il diffuse des bulletins polliniques, des alertes pollens. En téléchargeant une application spécifique, vous pouvez être facilement et rapidement informé de la situation dans votre région, dans votre ville.

https://www.pollens.fr/

 

L’allergie à l’ambroisie

ambroisie

 

Depuis plusieurs années cette plante, extrêmement allergisante, s’est beaucoup développée sur la région lyonnaise et tout le couloir rhodanien. On la trouve sur des terrains vagues ou mal entretenus, les bas-côtés des routes, chemins, les zones de chantier…

Attention à l’arrachage spontané, il peut favoriser sa prolifération. En tout état de cause, il doit être pratiqué avant la floraison.

Pour plus d’information : http://www.ambroisie.info/

Découvrir l'offre Mutuelle Santé Jeune Actif

Articles complémentaires

Le soleil : en profiter en toute sécurité

Le soleil : en profiter en toute sécurité

Nos conseils Santé Bien-Être
09/06/20

Les vacances sont synonymes de soleil. S’y exposer peut-être un véritable plaisir, mais la prudence reste de mise face à ses dangers potentiels : mélanomes, carcinomes.

Lire la suite
Route des vacances et somnolence… prudence !

Route des vacances et somnolence… prudence !

Nos conseils Santé Bien-Être
09/06/20

Nous pouvons tous être victimes de somnolence au volant !

Lire la suite