Examen sanguin : comment s’y retrouver
  • Pratique
Publié le 3min

Examen sanguin : comment s’y retrouver

L'examen sanguin vise à analyser le sang du patient afin de détecter d'éventuelles affections. Une fois les résultats analysés et transmis par un laboratoire médical, difficile pour le néophyte de s’y repérer sans le regard d'un médecin. Quelques conseils pour s’y retrouver en fonction de l'examen prescrit.

Comprendre la numération de formule sanguine (NFS)

Très souvent prescrite la numération de formule sanguine (NFS) est un examen biologique visant à évaluer et quantifier les cellules présentes dans le sang. Les cellules concernées sont les suivantes :

  • les globules rouges : ils transportent l'oxygène vers les tissus de notre organisme ;
  • les globules blancs : ces cellules immunitaires qui protègent l'organisme des agressions extérieures ;
  • les plaquettes : elles facilitent la coagulation du sang et l'apparition de caillot en cas d'hémorragie.

Les résultats du patient sont indiqués en comparaison avec les valeurs de références (VR), le plus souvent dans la colonne de droite. Ces valeurs diffèrent selon l'âge et le sexe de la personne concernée. Bien qu'un chiffre qui n'entre pas dans les valeurs fixées ne soit pas systématiquement synonyme de maladie, il est préférable de recevoir l'avis du médecin.

La numération de formule sanguine (NFS) va détecter différentes pathologies telles qu'une affection, de l'anémie ou encore des troubles de la moelle osseuse.

 

Analyse sanguine : le bilan glycémique

Le bilan glycémique évalue le taux de sucre dans le sang à travers la présence du glucose. Il est effectué le plus souvent chez les personnes diabétiques ou ayant des problèmes cardio-vasculaires. Ce bilan peut révéler de l'hypoglycémie si la présence de glucose est trop faible ou au contraire de l'hyperglycémie si le taux de sucre est trop élevé. L'hyperglycémie peut être révélatrice d'un diabète de type 1 ou 2. Des analyses complémentaires à jeun sont alors nécessaires pour le vérifier.

 

Le diabète et le taux de glycémie

Un taux équilibré de glycémie à jeun est compris entre 0,70 et 1.10 g/1. Le diabète apparaît lorsque ce taux est supérieur à 1,26g/l. Un bon équilibre glycérique évite notamment les complications liées au diabète (affection oculaire, rénale, nerveuse, etc.)

 

Examen sanguin : le bilan lipidique

Parmi les différents bilans sanguins pouvant être prescrits, le bilan lipidique mesure les taux de graisses (lipides) dans le sang. Il s'agit du cholestérol, fabriqué par le foie et apporté par l'alimentation  et les triglycérides apportés par l'alimentation. Le bilan analyse deux types de cholestérol :

  • le HDL cholestérol : il s'agit de ce qu'on appelle le 'bon' cholestérol. Il élimine le cholestérol des artères en l'emmenant vers le foie pour être détruit. Là encore les résultats varient selon l'âge et le sexe de l'individu. Pour un individu âgé entre 20 et 49 ans, le taux normal se situe entre 0,37 et 0.75 giL pour une femme et entre 0.50 et 0,82 pour un homme.
  • le LDL cholestérol : c'est ce qu'on appelle le 'mauvais' cholestérol qui se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins et augmente le risque d'accident cardiovasculaire. La moyenne se situe entre 1.10 et 1,60 giL pour un homme et entre 1.00 et 1.50 pour une femme.
Découvrir l'offre Mutuelle Santé Famille

Articles complémentaires

Dons d’organes : état des lieux sur la législation

Dons d’organes : état des lieux sur la législation

Nos conseils Santé Bien-Être
09/06/20

Depuis le 1er janvier 2017, chaque français qui décède est considéré comme donneur d'organes. C'est ce que l'on appelle le consentement présumé, mis en place pour faciliter le prélèvement d'organes et les soins à ceux qui sont en attente d'un cœur, d'un foie ou d'un rein, par exemple.

Lire la suite
Symptômes d’un AVC : les signes

Symptômes d’un AVC : les signes

Nos conseils Santé Bien-Être
16/06/20

L'AVC ou accident vasculaire cérébral survient lorsqu'un vaisseau alimentant le cerveau est obstrué ou rompu. En résulte un apport en oxygène altérant le fonctionnement normal d'une ou plusieurs zones cérébrales. En 2013, 100 300 hospitalisations pour accidents neuro-vasculaires ont été répertoriées en France, soit un AVC toutes les 5 minutes. Connaître les différents types d'AVC et leurs signes associés, permet cependant de limiter les décès et de réduire les conséquences de cet événement de santé grave et fréquent.

Lire la suite